Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

UN DESTIN DANOIS

Lorsqu’il devint évident que le roi Fréderick VII de Danemark n’aurait pas d’héritier, les grandes puissances, par le traité de Londres de 1852, acceptèrent que le trône passe à l’un de ses parents, le prince Christian de Glücksbourg, qui appartenait à une branche de la famille royale d’Oldenbourg. Suivant l’acte de succession de 1853, il fut officiellement désigné comme successeur au trône. Depuis 1831, il vivait en permanence à Copenhague, où il avait fait carrière comme officier des Royal Horse Guard.

En tant que premier représentant de la maison de Glücksbourg, Christian IX devint roi en novembre 1863 (de 1863 à1906), à une période très difficile. Le roi précédent n’avait pas activé la signature de la Constitution de Novembre, qui venait juste d’être adoptée. C’était une constitution spéciale, pour les affaires communes au Danemark et au Schleswig, qui, en violation des accords pris avec les grandes puissances, liait plus intimement le Schleswig et le Danemark.

Lorsque le nouveau roi refusa de signer la Constitution de Novembre, ses sentiments nationalistes et sa loyauté envers le Danemark furent mis en doute.

Sous cette pression, il décida de signer la constitution. Très vite, les réserves posées par le roi s’avérèrent justifiées. Le résultat en fut la guerre de 1864 avec la Prusse, et la perte des duchés du Schleswig et du Holstein. La première partie de son règne fut marquée par cette catastrophe nationale.

Cependant, graduellement, le roi et son peuple s’unirent pour faire face aux difficultés nées après 1864.

Lorsque le roi se plia à l’exigence du parlementarisme, et soutint un gouvernement libéral en 1901, sa popularité s’accrut.

Cette évolution fut due également à la reine Louise, née princesse de Hesse- Cassel (1817-1898). Avec un œil sur le futur, elle organisa les mariages de ses filles de telle sorte qu’elle obtint des liens avec les plus importantes maisons royales et princières d’Europe. Ainsi, Alexandra épousa Edouard VII d'Angleterre, fils de la reine Victoria, Dagmar devint l'impératrice de Russie maria Feodorovna, et sa 3è fille, Thyra, épousa l’héritier du royaume de Hanovre. Enfin, le prince Wilhem devint roi de Grèce (Georges I), et le petit fils du roi devint roi de Norvège (Haakon VII).

Lors des étés des années 1880, de grands rassemblements de têtes couronnées eurent donc lieu au château de Fredensborg, la résidence du roi et de la reine de Danemark, ceux que l’on surnommait « les beaux parents de l’Europe ».

UN DESTIN RUSSE : DAGMAR, MARIA FEODOROVNA

L’impératrice douairière de Russie, Maria Feodorovna, marraine de la grosse cloche de Bellou sur Huisne, est une princesse danoise, née en 1847 Dagmar de Schleswig-Holstein. A l’âge de 17 ans, elle fut promise au fils ainé du tsar Alexandre II. Mais il mourut prématurément, et comme il était de tradition, elle épousa son jeune frère en 1866.

Après l’assassinat d’Alexandre II en 1881, son mari devint le tsar Alexandre III. Son mari mourut en 1894, à 49 ans

Le couple eut six enfants, dont l’aîné Nicolas deviendra le dernier tsar, Nicolas II.

Par haine de la Prusse, qui avait en 1864 enlevé au Danemark le Schleswig et le Holstein., elle soutint toujours un rapprochement entre la Russie et la France, pour contrebalancer l’axe austro-prussien (victoire de la Prusse sur l'Autriche à Sadowa en 1866) : ce rapprochement aboutit à une alliance stratégique entre la Russie et la France.

A partir de 1894, en tant qu’impératrice douairière, elle continua à tenter d’exercer une influence sur le jeune couple impérial, mal préparé à exercer ses fonctions, dans un contexte très instable, aussi bien à l’intérieur de la Russie qu’à l’extérieur.

Elle échappa aux persécutions de 1917 en s’enfuyant à Kiev. Après le massacre de la famille impériale en juillet 1918, elle s’installa en Crimée, où un croiseur britannique vint l’évacuer en 1919. Elle retourna ensuite au Danemark où elle vécu jusqu’à sa mort en 1928 à l’âge de 81 ans.

En 2006, après accord entre les deux familles royales, ses restes furent transférés en grande pompe de la nécropole royale de Roskilde, près de Copenhague, à St Saint-Pétersbourg, pour qu’elle soit inhumée auprès de son époux le tsar Alexandre IIIen la cathédrale St Pierre St Paul .

2017: un anniversaire russe2017: un anniversaire russe
2017: un anniversaire russe
Tag(s) : #Nicolas II, #Famille royale Danemark, #Cloches de l'église de Bellou, #Roskilde, #Famille impériale russe, #Maria Féodorovna, #Romanov Révolution russe Odessa, #Révolution russe, #Anniversaire 1917, #Dagmar de Schleswig Holstein, #Alexandre III, #Alliance franco-russe, #Sadowa