Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ca y est: 1 an et demi après la pose du pupitre de Bellou, au carrefour de la Route royale (rue St Paterne) et de la voie verte, le pupitre de Rémalard, a pris place en fin de semaine dernière à côté d'une borne milliaire reconstituée.

Merci aux services départementaux qui ont achevé là une tâche de longue haleine.

Ce pupitre porte sur le travail du cantonnier:

C’est à Trésaguet, Ingénieur des Ponts et Chaussées de la généralité de Limoges, qu’est attribuée la paternité de la fonction de cantonnier. Dès 1764, il est chargé par l’intendant Turgot de rédiger un « bail d’entretien des chemins de la province de Limousin » dans lequel apparait la notion de cantonnier. La route, divisée en cantons, sera entretenue en état de perfection, bien roulante, sans heurts, flaches, buttes, pierres errantes, dépôts, décombres, boues et immondices, et ce par des cantonniers et non des ateliers ambulants.

Trésaguet présente l’expérience des cantonniers du Limousin à l’Assemblée Ponts et Chaussées de 1775. Son mémoire sur l’entretien des chemins est accueilli très favorablement par l’intendant des finances. Ainsi, peu à peu, la notion de canton et le métier de cantonnier se généralisent.

En 1816, un premier règlement définit le statut du cantonnier et énonce les outils qu’il doit acquérir à ses frais : brouette, pelle en fer, pelle en bois, « tournée », rabots, masses, râteau et cordeau. Le seul outil remis gracieusement par l’Administration est un anneau de fer de 6 cm de diamètre lui permettant de calibrer le cassage des pierres pour les chaussées.

En 1835, l’article 6 du nouveau livret, qu’il devait avoir toujours sur lui, précise : le travail des cantonniers consiste à « maintenir ou rétablir la voie chaque jour, de manière à ce qu’elle soit sèche, unie, sans danger en temps de glace, ferme, et d’un aspect satisfaisant en toutes saisons ».

Photos AMV, texte cantonnier C. Pytel
Photos AMV, texte cantonnier C. Pytel

Photos AMV, texte cantonnier C. Pytel

Tag(s) : #Atlas de Trudaine, #Bornes milliaires, #Conseil général de l'Orne, #Jean Rodolphe Perronet, #Conseil départemental Orne, #cantonnier, #route royale Perche
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :