Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Né en 1848 à B/H, dans l’Orne, le Dr Martin, resté orphelin de bonne heure, fut élevé par un oncle, prêtre et desservant d’une commune voisine de son lieu d’origine. Sous la direction de cet oncle, il fit ses humanités au petit séminaire de Séez, qui jouissait d’une grande vogue à l’époque. Bien doué, le jeune élève reçu dans cet établissement une solide culture classique, dont, par la suite, il conserva toujours l’empreinte.

Malgré sa culture classique, notre confrère avait conservé un air un peu rural. Mais sous ces dehors rustiques, il alliait à une grande bonhomie beaucoup de finesse ; il mettait au service d’un jugement droit, d’un esprit avisé, une sérieuse instruction professionnelle. Son diagnostic était sûr, sa thérapeutique prudente et ferme.

Une semblable instruction était pour lui la meilleure préparation à l’étude de la médecine, qu’il commença à Caen et continua ensuite à la Faculté de Médecine de Paris.

Tiré de rubriques nécrologiques  (1912) Par autorisation Y. Martin

c Y.Martin
c Y.Martin

c Y.Martin

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :