Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les communes de Maisons Maugis, Moutiers au Perche et Boissy Maugis voient leur population fondre de 20% environ entre les recensements de 1911 et 1921, alors que le pourcentage de morts ou disparus est à peine plus élevé que celui des autres communes du secteur (respectivement 6%, 5% et 3%).

C’est également le cas à St Germain des Grois (13% et /4%), Bretoncelles (11% et /4%), Coulonges les Sablons (11% et 3%) et Condeau (10%/ et 3%) : la population semble donc déserter dans le cadre d'un exode rural significatif.

Rémalard, chef lieu de canton actif, est moins touché par ce phénomène (6% et /4%)

Par contre, Dorceau voit sa population légèrement augmenter ( élevage de percherons Aveline ?).

Outre les morts dus à la Guerre et aux épidémies qui ont suivie (grippe espagnole), il convient aussi de prendre en compte la baisse de natalité, les classes les plus touchées étant les hommes jeunes en âge de procréer : sur 10 hommes de 20 à 45 ans en 1914, 2 étaient morts en 1918, et 4 infirmes ou assistés.

L’exode rural évoqué ci-dessus a plusieurs causes :

  • Au niveau agricole, pendant la guerre, l'élevage a souvent remplacé la culture car il demandait moins de main d'œuvre. Cela a conduit à un abandon notable de terres.
  • Par ailleurs, la Guerre a d’une certaine façon facilité la circulation des hommes : la possibilité de travailler en ville après guerre, offrait de meilleurs salaires et devenait envisageable pour les hommes mais surtout pour les femmes, ces dernières ayant participé massivement à l’effort de guerre.
  • La mécanisation massive d’après guerre (nouvelles machines, travail à la chaîne, etc) a rendu les métiers de l’industrie plus attractifs.

Cependant, le manque de données précises sur la structure familiale (chefs de famille ou jeunes tués) ne permet guère d'aller plus loin que le constat.

Une étude plus précise exigerait la consultation des listes nominatives d'habitants (recensements de 1911 et 1921) dans les archives communales ou départementales.

(Sources :GC, Internet, Le Monde, Gérard Bourdin)

La Madeleine Bouvet et Rémalard
La Madeleine Bouvet et Rémalard

La Madeleine Bouvet et Rémalard

Tag(s) : #La Madeleine Bouvet, #Vitrail 14 48 Rémalard, #Grande Guerre, #Guerre 14 18 Perche, #Démographie Perche, #Exode rural Perche